Politique : Nicolas Hulot démissionne du gouvernement

Nicolas Hulot a annoncé qu'il quitte le gouvernement, mardi 28 août.

France 3

De renoncement en renoncement, il était souvent annoncé partant. Mardi 28 août, il part. Il l'a annoncé au micro de France Inter : "Je vais prendre la décision la plus difficile de ma vie. Je ne veux plus me mentir, je ne veux pas donner l'illusion que ma présence au gouvernement signifie qu'on est à la hauteur sur ces enjeux-là et donc je prends la décision de quitter le gouvernement". Solennel, ému, lassé sans doute, il a pris sa décision dans la soirée du lundi 27 août, juste après une réunion houleuse à l'Élysée autour de la réforme de la chasse. Nicolas Hulot avait regretté la présence d'un lobbyiste à cette table ronde. Apparemment la fronde de trop, sur une longue liste de regrets. Il part donc sans avoir prévenu le président et le Premier ministre.

"Qui serait à la hauteur tout seul ?"

"Suis-je à la hauteur ? Qui serait à la hauteur tout seul ?", questionne Nicolas Hulot. Il déplore trop de petits pas dans l'action gouvernementale. Benjamin Griveaux, le porte-parole du gouvernement, surpris, comme tout le monde par cette décision, ne partage pas les états d'âme du tout nouveau ex-ministre. Sur RMC, il commente : "La stratégie des petits pas est une bonne stratégie. Ça permet d'avancer. Je préfère les petits matins sympathiques aux grands soirs illusoires". Seule réaction élyséenne à cet instant, Nicolas Hulot peut être fier de son travail. Un petit compliment le jour du départ, cela ne fait jamais de mal.

Le JT
Les autres sujets du JT
Nicolas Hulot sur France Inter, le 28 août 2018.
Nicolas Hulot sur France Inter, le 28 août 2018. (FRANCE INTER / RADIO FRANCE)