Noël Mamère ne se sent "pas très utile" à l'Assemblée

L'écologiste explique dans "Libération" qu'il abandonnera son mandat de député s'il est réélu maire en 2014.

Le député Noël Mamère à l\'Assemblée nationale, à Paris, le 9 octobre 2012.
Le député Noël Mamère à l'Assemblée nationale, à Paris, le 9 octobre 2012. (ALAIN ROBERT / SIPA)

"Je ne me sens pas très utile à l'Assemblée, où mon groupe fait ce qu'il peut pour exister face à l'hégémonie du PS." Du coup, l'écologiste Noël Mamère (EELV) a annoncé, vendredi 28 juin dans Libération (sur abonnement), qu'il renoncerait à son mandat de député de Gironde s'il était réélu maire de Bègles en 2014.

"La seule chose qui pourrait me faire changer d'avis, c'est si le PS - qui a passé un contrat avec EELV pour que ma circonscription reste réservée à un écologiste - n'est pas loyal", estime l'élu, qui se pliera, "quoi qu'il arrive" en 2014, à la limitation du cumul des mandats, dont l'application n'est prévue par la loi qu'en 2017.

Noël Mamère en profite pour critiquer aussi "la méthode Hollande", "je tiens mon engagement, mais le changement, c'est pour demain". Enfin, celui qui est député vert depuis 1995 remet en cause la participation de sa famille politique au gouvernement socialiste "si rien de significatif sur la fiscalité écologique n'apparaît dans la loi de finances 2014".