Cet article date de plus de huit ans.

Les maires de France se mobilisent contre la baisse des dotations

Journée d’action nationale des maires ce samedi à l'appel de l'Association des Maires de France. Ils se mobilisent contre la baisse des dotations de l'Etat qui limitent leur capacité à investir.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (Manifestation des maires en colère à Amiens. Photo d'illustration © Maxppp)

Quelle que soit leur étiquette politique, ils vont manifester contre la baisse des dotations de l'Etat aux collectivités locales. Une baisse entamée l'an dernier et qui va continuer. Au total, ce sont 28 milliards d'euros de manque à gagner pour les collectivités, dont près de 16 milliards rien que pour les communes, sur quatre ans.

Les maires de France se mobilisent contre la baisse des dotations de l'Etat. Le reportage de Yannick Falt

L'AMF dénonce des normes de plus en plus coûteuses et des budgets en baisse

Les maires dénoncent ces coupes budgétaires qu'ils jugent inacceptables. Leurs communes doivent se serrer la ceinture et de plus en plus de municipalités sont aujourd'hui au bord de la faillite, affirme l'Association des Maires de France, qui réclame, avec d'autres associations d'élus, une réduction des volumes et une révision du calendrier.

Son président, François Baroin, pointe notamment du doigt le poids des nouvelles normes, comme "les normes environnementales pour les nouvelles constructions, la hauteur des trottoirs, la taille des pavés, la couleur du toit ", liste le maire Les Républicains de Troyes. "Des normes qui s'additionnent ... 1,4 milliards en 18 mois ", poursuit-il. C'est davantage que le milliard promis par le gouvernement pour soutenir l'investissement des communes.

Et sur le terrain, ça se ressent. Pour faire face, certaines communes doivent parfois faire des économies sur les dépenses d'entretien de la voirie, d'autres ne remplacent plus les employés municipaux absents. Quant aux subventions aux associations, elles sont plus que jamais menacées.

Exemple à Carcassonne, où le maire Divers-Droite Gérard Larra a décidé de faire peser ces économies sur les frais de fonctionnement de sa commune. Le reportage d'Alain Gastal
A LIRE AUSSI  ►►► Le "cri de colère" du maire de Stains contre la baisse des dotations

François Hollande répond aux maires

Alors qu'une manifestation est notamment prévue à 11h, à Tulle, le fief du président de la République, François Hollande a répondu aux maires en colère en appelant vendredi "tous les acteurs publics" à faire des "économies". Tout le monde doit participer à l'effort national, a dit en substance le chef de l'Etat. 

"Nous devons tous réduire un certain nombre de dépenses qui ne sont pas essentielles pour mettre davantage la priorité sur ce qui compte", a dit vendredi François Hollande
 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.