Cet article date de plus de dix ans.

Le président de la BCE évoque un "pacte de croissance"

Mario Draghi s'est prononcé aujourd'hui en faveur d'un "pacte de croissance". La Banque centrale européenne utilise rarement ce terme. Un porte-parole a ensuite précisé que la position de l'institution, réputée pour sa rigueur, n'a pas changé.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

L'expression "pacte de croissance" dans la bouche d'un dirigeant de la BCE est si inhabituelle que l'institution s'est sentie obligée de revenir sur les propos de son président. "Nous avons un pacte budgétaire, nous devons revenir en arrière et en faire un pacte de croissance ", a déclaré Mario Draghi devant des députés européens. L'expression "pacte de croissance" est en général utilisée par les partisans d'une relance par la dépense publique, à rebours de la politique restrictive de la BCE.

Des propos salués...

François Hollande a salué les propos du président de la BCE, y voyant "la preuve que ses idées cheminent ". La chancelière allemande Angela Merkel a aussi salué l'intervention de Mario Draghi, alors qu'elle n'est pas d'accord avec François Hollande sur la façon de diriger l'économie européenne.

...et vite corrigés

S'il s'oppose à un soutien plus direct de la BCE à la croissance, Mario Draghi juge que les mesures actuelles "doivent être complétées par des réformes structurelles permettant la croissance pour faciliter l'entreprenariat, l'a création d'entreprises et d'emplois. Les gouvernements doivent être plus ambitieux dans ces domaines ".

Mais une expression ne fait pas un changement de politique, a corrigé dans l'après-midi un porte-parole de la BCE. Selon ce communiqué, Mario Draghi préconise bien des réformes structurelle, comme une flexibilisation accrue du marché du travail, sensée augmenter la compétitivité. Rien à voir avoir une relance par la dépense publique. "Il a été cohérent avec le message traditionnel de la BCE ", a insisté ce porte-parole.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.