Cet article date de plus de douze ans.

Le conseil fédéral d'EELV valide l'accord avec le PS

Le conseil fédéral d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV) adopte, à une large majorité, l’accord accouché dans la douleur avec le Parti socialiste pour 2012, mettant fin à une semaine de vives tensions et de cacophonie entre les deux partis.
Article rédigé par Cécile Mimaut
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Franceinfo (Franceinfo)

Cécile Duflot l’a annoncé en début de soirée sur twitter : "Résultat
du
vote sur la validation de l'accord adopté à 74% : 96 pour, 31 contre,
trois
blancs
". Le
conseil fédéral d'Europe Ecologie-Les Verts, instance qui constitue le
parlement du parti écolo, a donc tranché. Réuni à huis clos au siège de
la
CFDT, dans le 19ème arrondissement de Paris, il a dit "oui"
à l’accord avec le PS, mettant un point final à un feuilleton qui risque
quand
même de laisser des traces.

Dans les dispositions qui ont pesé dans
le choix des délégués écologistes, l’accord législatif, avec la
promesse, par
le PS, de réserver une soixantaine de
circonscriptions  aux candidats EELV, soit
15 à 30 députés dans la prochaine Assemblée nationale (contre 4
actuellement). L'accord
programmatique a aussi permis d’acter de nombreux points de convergence,
comme la
retraite à 60 ans à taux plein pour ceux qui ont commencé tôt ou ont eu
des
métiers pénibles, la taxe carbone, ou encore une réforme fiscale
d'ampleur.

En revanche, le texte ne prévoit pas
de sortie du nucléaire mais la baisse  de
75 à 50 % de sa part dans la production électrique globale d'ici 2025.
L’accord,
désormais validé par les deux partis, ne contient pas
non plus l'arrêt de la construction de l'EPR de Flamanville, présenté
pourtant
comme une exigence par Eva Joly. Pas plus
que l’abandon du projet de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, près de
Nantes.

En milieu de semaine, le
retrait en Bureau national du PS d'un passage du texte sur le
combustible
nucléaire Mox avait semé une grande confusion. Un paragraphe finalement
réapparu après une mise au point des deux camps.

Le texte complet de l’accord EELV-PS


EELV et le PS "capables d’envisager sereinement l’esprit d’un rassemblement au sein de l’Assemblée nationale" - Cécile Duflot

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.