Covid-19 : pour l’heure, le gouvernement privilégie une réponse locale à la crise

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Covid-19 : pour l’heure, le gouvernement privilégie une réponse locale à la crise
France 2
Article rédigé par
G. Daret - France 2
France Télévisions

Le gouvernement préfère décider de mesures locales pour endiguer les poches de flambée de l’épidémie. Au niveau national, la situation semble contenue.

Tant que possible, pour faire face à l’épidémie de Covid-19, l’exécutif veut privilégier la dimension locale. Priorité au cas par cas, indiquait, mardi 23 février au soir, un proche conseiller d’Emmanuel Macron. Mercredi 24 février au matin, le conseil de défense va regarder de manière extrêmement fine les possibles nouvelles poches de contamination, comme à Dunkerque (Nord) ou dans les Alpes-Maritimes.

Pas de flambée nationale de l’épidémie

Pourquoi cette réponse locale ? Parce qu’il n’y a pas, pour l’instant, d’explosion de l’épidémie au niveau national, ce qui nécessiterait de nouvelles mesures telles qu’un confinement général. L’entourage du ministère de la Santé se montre extrêmement prudent parce qu’il y a quelque chose qui a totalement changé ces dernières semaines : les variants ont tout bouleversé, rendant la situation beaucoup plus imprévisible et la tâche du gouvernement beaucoup plus ardue.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.