Cet article date de plus de sept ans.

Vote de confiance : 17 des 18 députés écologistes s'abstiendront et un votera contre

Aucun député écologiste n'accordera sa confiance au Premier ministre lors du vote de mardi à l'Assemblée. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Noël Mamère (EELV), lors d'une conférence de presse à l'Assemblée nationale, le 21 novembre 2012. (MIGUEL MEDINA / AFP)

Dix-sept s'abstiendront et un votera contre. Mardi 16 septembre, Noël Mamère a indiqué qu'aucun député du groupe écologiste à l'Assemblée nationale n'accorderait sa confiance au Premier ministre, Manuel Valls. 

"Pour la première fois, nous sommes tombés d'accord sur une position commune de notre groupe plutôt que des votes éparpillés façon puzzle", avait déclaré le député écologiste dans la matinée à France Bleu Gironde. "Nous allons donc nous abstenir car nous avons réussi à convaincre celles et ceux qui voulaient voter cette confiance", avait-il prévenu.

La seule du groupe à ne pas s'abstenir, Isabelle Attard, apparentée écologiste, votera contre, comme elle l'avait fait il y a cinq mois.

Onze abstentionnistes de plus qu'il y a cinq mois 

Lors du précédent vote de confiance à l'occasion de la présentation du gouvernement Valls 1, au mois d'avril, six élus du groupe, à l'époque très éclaté, s'étaient abstenus, alors que dix avaient voté pour et un contre. Depuis, Cécile Duflot a retrouvé son siège, portant l'effectif du groupe à 18. 

Leur décision, prise mardi matin en réunion de groupe, aboutit donc à accroître de onze le nombre d'abstentionnistes, mais n'est pas de nature à elle seule à inverser la tendance en faveur d'une confiance renouvelée à Manuel Valls.

L'objectif des écologistes n'est "pas de faire tomber le gouvernement" mais de faire avancer leurs idées, a expliqué Noël Mamère.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Gouvernement Valls 2

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.