Cet article date de plus de quatre ans.

Zones blanches : "accord historique" entre le gouvernement et quatre opérateurs téléphoniques

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Zones blanches : "accord historique" entre le gouvernement et les 4 opérateurs téléphoniques
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Dans 500 communes en France, les habitants ne peuvent pas téléphoner ou recevoir de SMS. Pour en finir avec les zones blanches, un accord qualifié d'historique vient d'être conclu entre le gouvernement et les quatre principaux opérateurs.

L'État vient de conclure un plan avec les opérateurs mobiles : équiper tout le territoire français en 4G en échange de nouvelles fréquences pour ces sociétés. Pour Benoît Compagnon, serrurier dans l'Eure, l'absence de réseau est une difficulté du quotidien : "Il suffit qu'il arrive un pépin à un client, un ennui, une serrure qui n'ouvre pas, il ne peut pas rentrer chez lui, ou autre, il faut que je puisse y accéder très rapidement. Donc on nous parle de 4G, mais nous on demande juste 1G, tout simplement".

3 milliards d'euros

Comme Saint-Pierre-du-Val, 500 communes françaises sont classées zones blanches, c'est-à-dire des espaces privés de réseau mobile ou de connexion internet de qualité. À l'ère du numérique, un problème de taille. Les opérateurs s'engagent donc à investir 3 milliards d'euros pour installer 5 000 pylônes et antennes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.