Cet article date de plus de deux ans.

Gérard Collomb était un ministre de l'Intérieur "réceptif et attentif, à l'écoute des policiers"

Le secrétaire général du syndicat des commissaires de la police nationale, David Le Bars, salue le départ de Gérard Collomb du ministère de l'Intérieur et attend désormais la nomination de son successeur.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le secrétaire général du syndicat des commissaires de la police nationale, David Le Bars et Gérard Collomb, alors ministre de l'Intérieur, le 4 avril 2018 à Levallois-Perret. (LUDOVIC MARIN / AFP)

David Le Bars, secrétaire général du SCPN, syndicat des commissaires de la police nationale a salué Gérard Collomb, qui a démissionné du gouvernement. Le ministre de l'Intérieur était "à l'écoute", estime le syndicaliste. "On avait des dossiers avec lui en cours. Il était réceptif et attentif. C'est quelqu'un avec qui on a travaillé un an et demi. Je salue son départ. La transparence dans laquelle il avait annoncé qu'il irait aux municipales, même s'il y a une cacophonie derrière sur les conditions du départ, ce n'est pas le sujet de policiers. Le sujet des policiers, c'est d'avoir un ministre et de continuer sur les chantiers importants", a-t-il affirmé.

On est en attente du nouveau ministre de l'Intérieur parce qu'il y a des chantiers en cours importants pour la police nationale.

David Le Bars

à franceinfo

Après l'arrestation du braqueur multirécidiviste Redoine Faïd, David le Bars se projette déjà vers l'avenir : "Si aujourd'hui il y a un beau résultat - il faut savoir s'en féliciter - il y a aussi des sujets d'inquiétude et il va falloir prendre les sujets à bras le corps avec le nouveau ministre", a déclaré David Le Bars.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.