Candidate FN atteinte d’Alzheimer : la préfecture saisit la justice

Georgette Vassort, 90 ans, a été inscrite sur la liste Philippe Lecoq à Orléans (Loiret) alors qu'elle est hospitalisée depuis plusieurs mois.

Philippe Lecoq, tête de liste FN aux élections municipales, le 6 mars 2014 à Orléans (Loiret). 
Philippe Lecoq, tête de liste FN aux élections municipales, le 6 mars 2014 à Orléans (Loiret).  ( MAXPPP)

L'affaire prend une tournure judiciaire. Le préfet du Loiret a saisi la justice, vendredi 7 mars, "sur la possible absence de consentement d'un candidat" de la liste du Front national à Orléans. Bernard Vassort et sa femme Georgette, 90 ans, ont été inscrits sur la liste de Philippe Lecoq alors que Georgette est atteinte de la maladie d'Alzheimer et hospitalisée depuis plusieurs mois.

Interrogée sur cette information jeudi soir en conférence de presse à l'occasion d'une réunion publique à Orléans, la présidente du Front national, Marine Le Pen, a reconnu "un manque de prudence". "Nous ne demandons pas de certificat médical à nos colistiers", a-t-elle argumenté en faisant valoir que les démarches avaient été faites par la fille de la candidate.

Selon La République du Centre (article payant), les deux époux ont été inscrits de force par leur filleBernard Vassort confirme au quotidien qu'il ne souhaitait pas être candidat. Dans les colonnes du journal, le candidat FN Philippe Lecoq se défend : "Les électeurs jugeront si j'ai fait une boulette ou pas", lance-t-il. Et de justifier : "Je ne savais pas qu'elle était malade. Je l'ai rencontrée une seule fois, pendant quelques minutes, chez sa fille, et elle semblait tout à fait bien… Mais c'était il y a un moment."