Tirailleurs sénégalais : la reconnaissance de la France

François Hollande a tenu à honorer ce samedi 15 avril les combattants africains engagés volontairement ou non dans les rangs de l’armée française. 28 d’entre eux ont reçu la nationalité française.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Ce tirailleur sénégalais reçoit la nationalité française des mains du président François Hollande. Cet ancien parachutiste a servi sous le drapeau tricolore, et il est aujourd’hui très fier : "C’est notre fierté, ça prouve qu’on a servi la France dignement". Comme lui, 27 autres anciens tirailleurs sénégalais reçoivent avec émotion leurs papiers français officiels à l’Élysée.

400 000 tirailleurs sénégalais

"Ceux qui se sont battus pour la France et qui font le choix d’y vivre doivent pouvoir devenir français", a déclaré le président. Originaires du Sénégal, de Centrafrique ou encore de Cote d’Ivoire, ils sont plus de 400 000 à avoir servi la France lors des deux guerres mondiales, en Indochine et en Algérie. A l’époque, ils sont Français, mais ils perdent la nationalité tricolore à l’indépendance de leur pays d’origine.

François Hollande salue un vétéran durant une cérémonie de naturalisation d\'anciens tirailleurs sénagalais, à l\'Elysée, le 15 avril 2017.
François Hollande salue un vétéran durant une cérémonie de naturalisation d'anciens tirailleurs sénagalais, à l'Elysée, le 15 avril 2017. (CHRISTOPHE PETIT TESSON / AFP)