Présidentielle : Hamon en camion, Le Pen en Bretagne, Fillon dépensier

L'enjeu pour les onze candidats est maintenant de capter les électeurs indécis.

France 3

En chute dans les sondages, le candidat socialiste lance le "Hamon tour". Trois caravanes qui vont sillonner la France pour expliquer sur le terrain sa mesure phare, souvent brocardée, le revenu universel. Pour permettre à chacun de calculer ce qu'il pourrait percevoir, un simulateur est disponible sur le site internet du candidat.

Fillon ne met pas d'argent de côté

De son côté, Marine Le Pen est allée à la rencontre d'une petite commune de l'ouest de la France : Lencloître (Vienne). Un de ses territoires où beaucoup se sentent oubliés, un sentiment sur lequel surfe la candidate du Front national. François Fillon lui, a été un peu surpris par la question de son interlocuteur Jean-Jacques Bourdin : "Est-ce que vous arrivez à mettre de l'argent de côté ?" lui demande l'intervieweur matinal. "Non" a répondu François Fillon. Tous cherchent à convaincre les indécis

Le JT
Les autres sujets du JT
Benoît Hamon, le 27 mars 2017, à Paris. 
Benoît Hamon, le 27 mars 2017, à Paris.  (JULIEN MATTIA / AFP)