Cet article date de plus de sept ans.

La gauche s'agite, le camp Fillon patiente et oeuvre en coulisses

Alors que le calendrier politique s'est accéléré à gauche, le candidat du parti Les Républicains observe ce qui se trame dans le camp adverse, sans négliger d'agir en coulisses.

Article rédigé par Matthieu Mondoloni, franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
François Fillon n'est plus apparu en public depuis son déplacement dans la Sarthe la semaine dernière (FRANCK DUBRAY / MAXPPP)

Alors qu'un nouveau gouvernement vient d'être nommé, que Manuel Valls s'est lancé dans la Primaire et que François Hollande a renoncé, c’est très calme à droite ! Depuis une semaine, François Fillon se fait très discret, à tel point que si c’était un film, on pourrait l’appeler "L’étrange silence de monsieur Fillon".

À part quelques communiqués et autres tweets, le député de Paris n’est pas apparu publiquement depuis son déplacement dans la Sarthe jeudi dernier. Et s’il se fait si discret, c’est parce qu’il observe, et surtout parce qu’il peaufine sa stratégie. C'est ce que confie un proche du candidat, qui n’a pas peur d’un faux-plat dans la campagne : "Nous sommes déjà dans la présidentielle, alors qu’à gauche, ils sont dans la primaire."

Quelle équipe de campagne pour l'accompagner ?

En attendant de croiser le fer avec celui qui sera son adversaire à gauche, François Fillon est "dans l’affinage", explique son entourage : on règle les derniers détails pour composer son équipe de campagne - qui sera dévoilée la semaine prochaine : Thierry Solère en sera le porte-parole, entouré de deux ou trois autres, avec plus de place pour les juppéistes.

Et puis si François Fillon est discret, ses fidèles sont à l’oeuvre : son bras droit - ou plutôt son bras gauche - Gérard Larcher lance mercredi 7 décembre une série de rencontres avec les organisations patronales et syndicales, avec, au coeur des discussions, le programme du candidat Fillon.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.