Assistants parlementaires : Éric Ciotti et Bernard Accoyer demandent le retrait de François Bayrou

Le secrétaire général des Républicains, et le député LR Éric Ciotti ont réagi aux révélations de franceinfo jeudi. Selon eux, le ministre de la Justice François Bayrou devrait se retirer. 

François Bayrou, alors président du MoDem, le 29 août 2015 à Guidel (Morbihan). 
François Bayrou, alors président du MoDem, le 29 août 2015 à Guidel (Morbihan).  (C.MARION / MAXPPP)

"La question se pose de savoir si M. Bayrou peut rester garde des Sceaux, personnellement je ne le crois pas", a estimé Éric Ciotti, jeudi 8 juin sur franceinfo. Le député Les Républicains des Alpes-Maritimes réagissait à l'enquête de franceinfo, qui révèle qu'une dizaine d'assistants parlementaires d'eurodéputés MoDem sont soupçonnés d'avoir en réalité travaillé uniquement pour le parti. Un ancien salarié du MoDem a témoigné mercredi 8 juin 2017 devant la justice. Il a affirmé avoir bénéficié d’un emploi fictif d’assistant parlementaire alors qu’il travaillait au siège du parti.

Le secrétaire général des Républicains, Bernard Accoyer, a partagé ce point de vue au micro de franceinfo. Selon lui, la mise en retrait de François Bayrou, mais aussi de Richard Ferrand et Murielle de Sarnez doit être abordée "en toute transparence". Bernard Accoyer "se demande pourquoi le gouvernement n'applique pas ces règles à plusieurs de ses membres"

Le président de la République devrait "mettre ses actes en conformité avec ses engagements", Bernard Accoyer, secrétaire général du parti Les Républicains à franceinfo.
--'--
--'--

Les deux Républicains pointent l'absence de cohérence entre les affaires dévoilées, et le projet de moralisation de la vie politique, promis par le président de la République Emmanuel Macron., tandis qu'Éric Ciotti reproche à François Bayrou de "se retrouver dans une situation de conflit d'intérêts qu'il faut trancher, et vite".

Le député LR demande "que cette enquête soit conduite de façon totalement indépendante", et a appelé François Bayrou à "tirer toutes les conséquences".

"Il faut que la clarté soit faite rapidement", Éric Ciotti, député LR, à franceinfo.
--'--
--'--

: