Justice : l'ouverture d'un procès ordonnée contre le ministre Éric Dupond-Moretti

Publié
Justice : l'ouverture d'un procès ordonnée contre le ministre Éric Dupond-Moretti
Article rédigé par
T.Cuny, A.Hanquet, E.Pelletier, A.Da Silva - France 2
France Télévisions

L'ouverture d'un procès a été ordonnée contre Éric Dupond-Moretti, actuel garde des Sceaux, lundi 3 octobre. Le ministre devra répondre de soupçons de conflits d'intérêts. 

Lundi 3 octobre, la Cour de justice de la République (CJR) ordonne un procès contre Éric Dupond-Moretti, ministre de la Justice. "Il y a une instrumentalisation de la Cour de justice de la République et du droit pénal afin de nuire à l'action politique de l'actuel ministre de la Justice", assure Me Rémi Lorrain, avocat d'Éric Dupond-Moretti. Selon la CJR, le ministre de la Justice aurait profité de sa position pour régler ses comptes avec d'anciens magistrats qu'il avait côtoyés lorsqu'il était avocat.  

Une affaire sans précédent 

Deux enquêtes ordonnées par le garde des Sceaux sont en cause. L'une concerne des magistrats du parquet national financier qui avaient épluché les factures téléphoniques de l'avocat dans une affaire de corruption. L'autre était contre un juge d'instruction de Monaco. Éric Dupond-Moretti savait qu'il irait devant la justice. "C'est tout à fait sans précédent, aucun garde des Sceaux en exercice n'a jamais été renvoyé pour être jugé dans l'histoire de la République", indique Christophe Clerc, avocat à la Cour, porte-parole de l'Union des syndicats de la magistrature et de l'Union syndicale des magistrats. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.