VIDEO. "Il n'a pas tort" : Geoffroy Roux de Bézieux approuve Emmanuel Macron pour qui la France est un "pays trop négatif"

Le président du Medef était l'invité de franceinfo vendredi matin. 

FRANCEINFO

Lors d'un déplacement à Amiens dans la Somme, jeudi 21 novembre, Emmanuel Macron a déploré que la France soit actuellement un "pays trop négatif". "Il n'a pas tort", répond Geoffroy Roux de Bézieux, président du Mouvement des entreprises de France (Medef), vendredi 22 novembre sur franceinfo.

Un pessimisme inexpliqué par le Medef 

"Je reçois beaucoup de dirigeants d'entreprises étrangers, qui viennent voir s'ils vont investir en France, raconte Geoffroy Roux de Bézieux. Ils terminent tous en disant : 'mais vous avez quand même un pays de cocagne'. La croissance se porte plutôt pas mal, 250 000 emplois créés cette année, le chômage baisse, pas assez vite mais il baisse, le pouvoir d'achat augmente."

Le président du Medef n'arrive pas à voir ce qui déclenche ce pessimisme chez les Français. "C'est difficile à dire. Prenons les inégalités : c'est toujours pareil. Quel est le bon niveau d'inégalité ?, s'interroge le président du Medef, c'est très compliqué. Ce que je vois simplement, c'est qu'en France, depuis dix ans, le rapport entre les 10% les plus riches et les 10% les moins riches ne bouge pas. Alors qu'aux États-Unis, ça explose. Pourquoi ? Parce qu'on a un système de redistribution, par les prestations sociales, par les minimums sociaux, la fiscalité, qui compensent la montée des rémunérations". Le président du Medef concède que la France "n'est pas un paradis, mais regardons autour de nous, ce n'est pas pour rien que des centaines de milliers de gens veuillent venir en France", conclut-il. 

Geoffroy Roux de Bézieux était l\'invité de franceinfo vendredi 22 novembre. 
Geoffroy Roux de Bézieux était l'invité de franceinfo vendredi 22 novembre.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)