Cet article date de plus de trois ans.

Vidéo Anne-Laure Delatte : "On a un problème de coordination au niveau européen"

Publié
Durée de la vidéo : 7 min.
Invitée de Jean-Paul Chapel dans ":l'éco", Anne-Laure Delatte, directrice adjointe du CEPII, est venue parler de la tribune d'Emmanuel Macron sur l'Europe et notamment de l'économie européenne.
franceinfo
Article rédigé par
François Clerel de Tocqueville - franceinfo
France Télévisions

Invitée de Jean-Paul Chapel dans ":l'éco", Anne-Laure Delatte, directrice adjointe du CEPII, est venue parler de la tribune d'Emmanuel Macron sur l'Europe et notamment de l'économie européenne. 

Le président Emmanuel Macron a publié une tribune dans les 28 pays d'Europe, il lance sa campagne européenne et insiste beaucoup sur la protection des européens...

"Oui, je trouve que c'est une démarche extrêmement cohérente avec le candidat à l'election présidentielle parce qu'il se pose en leader européen en publiant cette tribune dans 28 journaux en même temps" commente Anne-Laure Delatte. 

"On est vraiment dans une campagne dans le sens où Emmanuel Macron commence à dire que le problème vient des populistes. Alors il se met sur leur terrain en abordant le problème de l'immigration. Donc il propose de protéger les européens et les frontières" ajoute la directrice adjointe du CEPII (Centre d'études prospectives et d'informations internationales). 

Peut-il obtenir ce qu'il propose ? 

"Il existe déjà des dispositifs en Europe même s'ils sont critiqués. Frontex par exemple. On a une politique migratoire qui est désastreuse, en réalité nous n'en avons pas. On a un problème de coordination au niveau européen". 

La question AFP : La France s'apprete à taxer les géants du numérique. Quelle influence peut avoir une telle initiative s'il n'y a pas d'accord au niveau européen et mondial ? 

"Il y a quelque chose d'extrêmement positif dans la proposition française : taxer les multinationales sur la base de leurs ventes en France. Donc ça peut marcher et ça peut montrer l'exemple" répond Anne-Laure Delatte.

L'interview s'est achevée sur la chanson "What's up" de 4 non blondes

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.