Électricité : Emmanuel Macron souhaite relancer la filière nucléaire

Publié
Électricité : Emmanuel Macron souhaite relancer la filière nucléaire
France 2
Article rédigé par
J.-B.Marteau, V.Astruc, C.Gascard C.Graziani, P.Arisa, P.Montels, M.Barrois A.Bouschon, D.de Barros, D.Turpin, A.D'Abrigeon - France 2
France Télévisions

C’est depuis Belfort (Territoire-de-Belfort) que le président Emmanuel Macron a dévoilé sa stratégie pour relancer le nucléaire en France, jeudi 10 février. Le chef de l’État souhaite le développement massif des énergies renouvelables.

C’est un discours aux allures de programme qui pourrait s’étaler sur trente ans qu’a dévoilé jeudi 10 février Emmanuel Macron. En déplacement à Belfort (Territoire-de-Belfort), le président a affirmé sa détermination à investir dans le renouvelable et surtout relancer la filière nucléaire. Il souhaite que six réacteurs nucléaires EPR nouvelle génération soient construits d’ici 2035. Il a également lancé une étude sur huit réacteurs supplémentaires.   

"Condamner la France" selon les anti-nucléaires  

Alors qu’il n’est pas encore candidat à la présidentielle, le chef de l’État n’hésite pas à tacler ses adversaires écologistes opposés au nucléaire. "Imagine-t-on une France totalement dépendante en termes d’énergie non-intermittente et devant réimportés, à des coûts prohibitifs, une énergie carbonée ? C’est cela que les partisans de la sortie du nucléaire proposent aujourd’hui aux Français ce qui n’est pas sérieux", a déclaré Emmanuel Macron. Ses adversaires n’ont pas tardé à réagir en soutenant que le président "condamne la France à un siècle de nucléaire supplémentaire"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.