Affaire Benalla: son appartement perquisitionné

Fanny Stenneler est en direct de la Direction régionale de la police judiciaire à Paris et fait le point sur les développements depuis la garde à vue d'Alexandre Benalla.

France 2

En garde à vue depuis hier, vendredi 20 juillet, la situation d'Alexandre Benalla évolue de jour en jour. "Une perquisition a été menée à son domicile ce matin samedi 21 juillet, explique la journaliste Fanny Stenneler. Il était présent à ce moment-là, dans son domicile personnel." Puisque l'on sait que depuis le 9 juillet dernier le chargé de mission de l'Élysée occupait un logement de fonction près du quai Branly. La journaliste a appris également que sa garde à vue a été prolongée de 24 heures, "ce qui signifie qu'Alexandre Benalla pourrait ne pas sortir des locaux de la police judiciaire avant demain matin, dimanche 22 juillet".

Trois policiers de haut rang en garde à vue

Par ailleurs, dans le cadre de l'affaire trois policiers ont été placés en garde à vue. "Des policiers de haut rang, précise Fanny Stenneler, un contrôleur général, un commissaire et un commandant". La police les soupçonne "d'avoir copié puis fait fuiter des bandes de vidéosurveillance qui appartenaient à la préfecture de police de Paris et de les avoir données à Alexandre Benalla". Des vidéos compromettantes dans lesquelles on voit la place de la Contrescarpe à Paris lors du 1er-Mai, "l'endroit où le chargé de mission déguisé en policier a commis des violences à l'encontre de manifestants".

Le JT
Les autres sujets du JT
Le parquet de Paris a ouvert une enquete preliminaire apres l\'agression d\'un manifestant par un collaborateur de l\'Elysee Alexandre Benalla, charge de mission aupres du chef de cabinet du president de la Republique.
Le parquet de Paris a ouvert une enquete preliminaire apres l'agression d'un manifestant par un collaborateur de l'Elysee Alexandre Benalla, charge de mission aupres du chef de cabinet du president de la Republique. ( / MAXPPP)