Cet article date de plus de trois ans.

Affaire Benalla : quelle protection pour les présidents ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Affaire Benalla : quelle protection pour les présidents ?
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Il est l'un des hommes les plus menacés de France et l'un des plus protégés : le président de la République. Que ce soit Emmanuel Macron, François Hollande ou Nicolas Sarkozy, chaque chef d'État a sa protection rapprochée.

Un Président ne doit jamais se retrouver sans officiers de sécurité autour de lui. Oreillettes et armes à la ceinture, ces hommes sont policiers ou gendarmes. Ils sont plus de 70 à faire partie du GSPR, le groupe de sécurité de la présidence de la République. C’est le seul organisme habilité à assurer la sécurité présidentielle. Une mission délicate pour laquelle ces hommes ont été formés spécifiquement.

L'exception Alexandre Benalla

Un homme a réussi à rentrer dans cette bulle : Alexandre Benalla. Il ne fait pas partie du GSPR mais il n'est jamais très loin du chef de l'État. Entre les deux hommes, une relation privilégiée s'est nouée pendant la campagne présidentielle. Alexandre Benalla était alors responsable de la sécurité du candidat Macron.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.