Violences faites aux femmes : Yannick Jadot appelle Julien Bayou à se mettre "en retrait" de la direction d'Europe Ecologie-Les Verts

Le secrétaire national du parti écologiste est accusé de violences psychologiques par une ex-compagne.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Yannick Jadot, député écologiste européen, le 22 septembre 2022 à Rome, en Italie. (ANDREA RONCHINI / NURPHOTO / AFP)

L'affaire Julien Bayou continue de semer le trouble chez les écologistes. Selon l'ancien candidat à la présidentielle Yannick Jadot, Julien Bayou, le secrétaire national d'Europe Ecologie-Les Verts, accusé de violences psychologiques par une ex-compagne, devrait se mettre "en retrait" de la direction du parti "pour la sérénité de l'enquête".

Yannick Jadot s'est exprimé pour la première fois, dimanche 25 septembre, sur cette affaire qui embarasse le parti écologiste lors de l'émission "Le Grand Jury" diffusée sur RTL, Le Figaro et LCI. Il s'est ainsi dit favorable à ce "qu'on accélère sa mise en retrait", le tout "pour la sérénité de l'enquête" interne.

Une pique pour Sandrine Rousseau

Selon le récit de la députée écologiste Sandrine Rousseau, une ancienne compagne de Julien Bayou aurait saisi une cellule dédiée aux violences sexistes et sexuelles au sein d'Europe Ecologie-Les Verts après que l'élu aurait eu des "comportements de nature à briser la santé morale des femmes".

Yannick Jadot a toutefois regretté la prise de parole de cette dernière dans les médias alors qu'une enquête interne est en cours. "Je ne suis pas favorable à ces prises de position personnelles qui viennent abîmer un processus qu'on doit toutes et tous respecter", a-t-il estimé.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe-Ecologie Les Verts (EELV)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.