Europe Ecologie-Les Verts, parti mal-aimé des Français, selon un sondage

63% des Français ont une mauvaise image d'EELV, selon une enquête d'opinion réalisée pour "Le Parisien".

La secrétaire générale d\'EELV, Emmanuelle Cosse, la députée Cécile Duflot, et le sénateur Jean-Vincent Placé, lors d\'une conférence de presse à Paris, le 14 janvier 2015.
La secrétaire générale d'EELV, Emmanuelle Cosse, la députée Cécile Duflot, et le sénateur Jean-Vincent Placé, lors d'une conférence de presse à Paris, le 14 janvier 2015. ( MAXPPP)

Un record d'impopularité. Le parti Europe Ecologie-Les Verts (EELV), qui se déchire actuellement sur la question d'une entrée au gouvernement, n'a plus la cote auprès des Français. 63% d'entre eux en ont en effet une mauvaise image, selon un sondage Odoxa réalisé pour Le Parisien/Aujourd'hui en France, dimanche 5 avril.

Par ailleurs, 60% des sondés pensent que le parti risque d'imploser. Les écologistes en général apparaissent divisés aux yeux de 72% des Français, et sectaires pour 52% d'entre eux. A leur crédit, on juge qu'ils ont des convictions profondes (61%), qu'ils jouent un rôle positif pour l'environnement (59%) et sont utiles (52%). Seules 35% des personnes interrogées ont une bonne opinion.

Une majorité opposée au retour d'EELV au gouvernement

Une nette majorité de 55% s'oppose au retour au gouvernement des écologistes, contre 43% qui y sont favorables. A noter que cette hypothèse est rejetée par la quasi totalité des sympathisants du parti (94% contre 6%).

Parmi les personnalités jugées "le plus à même de représenter politiquement les idées des écologistes", Nicolas Hulot, qui n'appartient pas à EELV, arrive en tête avec 46%. il devance de loin devant Daniel Cohn-Bendit (20%), qui s'est mis en marge du parti. Suivent José Bové (14%) et Cécile Duflot (9%). Jean-Vincent Placé et Emmanuelle Cosse ferment la marche (3%).

Ce sondage a été réalisé les 2 et 3 avril auprès d'un échantillon de 1 055 personnes représentatif de la population française de 18 ans et plus.