Deux ans après son élection, Hollande continue de dégringoler dans les sondages

Le chef de l'Etat perd encore cinq points dans le dernier baromètre CSA. Seuls 20% des Français lui font encore confiance.

Le président de la République, François Hollande, lors d\'une réception à l\'Elysée, le 5 mai 2014.
Le président de la République, François Hollande, lors d'une réception à l'Elysée, le 5 mai 2014. ( MAXPPP)

Rien n'enraye sa chute. Deux ans après son arrivée à l'Elysée, François Hollande continue son inexorable descente aux enfers dans les enquêtes d'opinion. Le chef de l'Etat perd à nouveau cinq points dans le dernier baromètre CSA-Les Echos, publié lundi 5 mai : seuls 20% des personnes interrogées lui font encore confiance.

A l'inverse, 75% des Français déclarent "ne pas lui faire confiance pour affronter efficacement les principaux problèmes qui se posent au pays""Jamais un président de la République n’a été crédité d’un score aussi bas dans notre observatoire", constate Yves-Marie Cann, directeur du pôle opinion de l'institut CSA.

Sans surprise, le choix de François Hollande de favoriser les entreprises plutôt que les ménages à travers le pacte de responsabilité ne remporte pas l'adhésion de son camp politique : seuls 38% des sympathisants de gauche expriment une opinion favorable à l'égard du chef de l'Etat, soit une baisse de douze points en un mois ! De même, seuls 48% de ses électeurs au premier tour de l'élection présidentielle lui font encore confiance, une proportion en baisse de onze points. "A de tels niveaux, la défiance confine désormais au rejet", conclut Yves-Marie Cann. 

* Enquête réalisée auprès d'un échantillon national représentatif de 1 004 personnes âgées de 18 ans et plus, interrogé par téléphone les 2 et 3 mai, constitué d’après la méthode des quotas (sexe, âge et profession du chef de ménage).