Descente de ministre chez un cancre du logement social

Le gouvernement lance des opérations coup de poing pour forcer les maires à construire des HLM.

(Patrick Kanner va se rendre ce matin à Ormesson-sur-Marne dans le Val de Marne © MAXPPP)

Ce matin, ça tombe sur le plus mauvais élève d’Ile de France : Ormesson-sur-Marne dans le Val de Marne. La maire Les Républicains Marie-Christine Ségui n’y a construit que 1% de logements sociaux, elle est donc très loin des 25% d’ici à 2025 que lui impose la loi SRU (Solidarité et renouvellement urbains). Le ministre de la Ville a déboulé à Ormesson-sur-Marne (Val-de-Marne) à 10h30 ce matin, pour faire la leçon à madame le maire. Patrick Kanner lui a d’abord rappelé ses obligations avant de désigner un terrain en friche sur lequel l’Etat va construire des HLM, sans lui demander son avis.

Une info du zapping politique de France Info diffusé du lundi au vendredi à 8h23 et 10h10.

Le ministre a expliqué à Marie-Christine Ségui, que "son souci était de faire appliquer la loi de la République partout sur le territoire national, tout en prenant en compte les difficultés ici ou là" . Avant d’entendre les solutions proposées par l’Etat pour accélérer la construction de logements sociaux, l’élue a fait remarquer à Patrick Kanner, qu’elle n’avait apprécié de lire dans la presse les termes "mauvais élève" ou encore "opération coup de poing à Ormesson" .

Echanges entre le ministre de la Ville et la maire d'Ormesson, Marie-Christine Ségui, à propos du manque de logements sociaux sur la commune
--'--
--'--

Le ministre de la Ville va multiplier ces opérations dans les semaines qui viennent.

A LIRE AUSSI ►►►Logements sociaux : 222 communes vont devoir faire "des efforts"