VIDEO. Privatiser contre de l'argent frais : une fausse bonne idée ?

Automobile, casino, stations balnéaires... La France est actuellement actionnaire dans 70 entreprises ou organismes publics. 

Voir la vidéo
FRANCE 5
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

L'Etat est un vrai businessman : à la fois entrepreneur, et investisseur. Construction automobile, aéroports, centrales nucléaires, casino, stations balnéaires... La France est aujourd'hui actionnaire dans 70 entreprises ou organismes publics. L'Etat dispose ainsi de 63 milliards d'euros d'actions dans des sociétés cotées en bourse. Une petite cagnotte bien tentante en temps de crise. Explications dans la vidéo ci-dessus.

Les sources du C/data : 

- Rapport de l’Etat actionnaire, octobre 2012 (sur le site du ministère)
- Rapport de l’Etat actionnaire, octobre 2007 (La Documentation française)
- Le portefeuille de l'État actionnaire par secteur (sur le site du ministère)
- Le portefeuille de participations cotées de l'Etat (sur le site du ministère)
- Les entreprises majoritairement contrôlées par l’Etat en 2011 (Insee)
- Une présentation du groupe GDF-Suez (sur le site de GDF-Suez)
- Les privatisations en France (Wikipedia)
- Résultats 2012 du Fonds spécifique d'investissement (sur le site du FSI)
- "Le gouvernement Jospin est celui qui a le plus privatisé" (Le Monde.fr)
- "Investissements d'avenir : l'Etat va vendre des actifs" (Les Echos)
- "Cessions de participations ou dividendes ? Le dilemme de l’Etat actionnaire" (L'Usine nouvelle)
- "Quelles entreprises l'Etat pourrait-il (un peu) lâcher ?" (20Minutes.fr)
- "L’État actionnaire face à l’État stratège" (sur le site de la Fondation iFRAP)

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, souhaite réduire la part de l\'Etat dans le capital de certaines entreprises publiques.
Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, souhaite réduire la part de l'Etat dans le capital de certaines entreprises publiques. ( FRANCE 5)