Renoncement de Benjamin Griveaux : une affaire privée ou politique ?

Comment les Français perçoivent-ils l'affaire Griveaux ? Le candidat avait-il le choix de ne pas se retirer de la campagne ? La vie politique française est-elle en train de basculer vers une transparence totale ? 

FRANCE 2

Accablé par la divulgation de vidéos personnelles à caractère sexuel, Benjamin Griveaux a-t-il eu raison d'abandonner la course à la mairie de Paris ? La question qui ne laisse personne indifférent. "Je trouve cela un peu dur de démissionner alors que cela n'a rien à voir avec la politique", estime un passant. L'affaire Griveaux fait aussi la Une dans certains médias européens.

Les réseaux sociaux ont changé les règles du jeu politique

En France, l'affaire est une première inquiétante, pour certains intellectuels. "Ceux qui ont partagé sont des lâches. Ceux qui se réjouissent, des inconscients (...). Porte ouverte à la République des tabloïds", déplore Bernard Henri-Lévy sur Twitter. "J'espère ne pas être le seul à qui toute cette histoire rend Benjamin Griveaux infiniment sympathique", précise Raphaël Enthoven, également sur Twitter. Seule certitude partagée : les réseaux sociaux ont bousculé les règles du jeu politique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Benjamin Griveaux, alors porte-parole du gouvernement, lors d\'une conférence de presse à l\'Elysée, à Paris, le 6 mars 2019. 
Benjamin Griveaux, alors porte-parole du gouvernement, lors d'une conférence de presse à l'Elysée, à Paris, le 6 mars 2019.  (LUDOVIC MARIN / AFP)