Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo Violences à Nantes : "J'exprime ma condamnation la plus ferme", déclare Edouard Philippe

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min
Le Premier ministre Edouard Philippe s'exprime à Nantes après les violences urbaines
Le Premier ministre Edouard Philippe s'exprime à Nantes après les violences urbaines Le Premier ministre Edouard Philippe s'exprime à Nantes après les violences urbaines (FRANCEINFO)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions

En déplacement à Nantes (Loire-Atlantique), le Premier ministre s'est exprimé sur les violences de ces derniers jours après la mort d'un jeune homme, tué par la police.

"Il m'a paru nécessaire de me rendre ici pour faire le point." En déplacement à Nantes (Loire-Atlantique) pour parler du dossier Notre-Dame-des-Landes, le Premier ministre, Edouard Philippe, a fait un crochet par la mairie pour s'exprimer sur les violences urbaines qui agitent la ville depuis la mort d'un jeune homme, abattu par des policiers. "Je voudrais d'abord exprimer ma condamnation la plus ferme sur ces agissements et cette violence", a-t-il déclaré.

"Détruire des équipements publics et privés, s'en prendre aux forces de l'ordre, c'est d'abord et avant tout obscurcir les perspectives des habitants de ces quartiers et le développement de ces quartiers, a poursuivi Edouard Philippe. Nous serons évidemment exigeants pour que, sous la conduite de la justice, toute la lumière soit faite dans la plus grande transparence sur les circonstances dans lesquelles un individu est décédé."

Onze personnes ont été interpellées à Nantes après une nouvelle nuit de violences consécutive à la mort, mardi soir, lors d'un contrôle policier, d'un jeune homme de 22 ans originaire de Garges-lès-Gonesse (Val-d'Oise). Le calme a été rétabli vers 5 heures du matin jeudi.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.