VIDEO. Hamon condamne la manifestation de Mélenchon "qui divise la gauche"

Le ministre délégué à la Consommation estime que l'appel à une manifestation "coup de balai", lancé par le leader du Parti de gauche, risque aussi de favoriser une montée de l'extrême droite.

Voir la vidéo
RTL

Face aux attaques déclenchées par l'affaire Cahuzac"la gauche doit être collective", estime Benoît Hamon. "Appeler à une manifestation coup de balai contre la gauche, ça rompt avec toutes les traditions, toute l'histoire de la gauche", a jugé le ministre délégué à la Consommation au micro de RTL, lundi 8 avril.

Pour le socialiste, l'appel à manifester lancé par Jean-Luc Mélenchon "ne contribue pas à rassembler le peuple de gauche face à la menace qui est celle de la radicalisation de la droite et de la montée en puissance de l'extrême droite". Une telle manifestation de protestation contre le gouvernement "divise la gauche". "On peut être sûr du résultat", souligne le ministre. "A la fin, ceux que nous sommes censés représenter dans l'espace politique, les classes populaires, ceux qui vivent avec 1 000 euros, ceux qu'ont pas de boulot, seront les dindons de la farce."

Benoît Hamon estime par ailleurs qu'une loi sur la moralisation politique est "indispensable, mais pas suffisante". "Il faut donner des gages de transparence", insiste-t-il. "Franchement je n'ai pas milité vingt-cinq ans pour ça, pour cette situation dans laquelle nous sommes aujourd'hui", enchaîne le ministre. Et il conclut : "Nous sommes tous de facto dans la situation qu'il faille se justifier sur le plan moral."

Le ministre délégué à la Consommation, Benoît Hamon, le 12 mars 2013 au Parlement européen de Strasbourg (Bas-Rhin).
Le ministre délégué à la Consommation, Benoît Hamon, le 12 mars 2013 au Parlement européen de Strasbourg (Bas-Rhin). (FREDERICK FLORIN / AFP)