Cet article date de plus de huit ans.

Tapie "réactive" son offre de reprise de "La Provence"

L'homme d'affaires remet sur la table sa proposition à hauteur d'une cinquantaine de millions d'euros.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Bernard Tapie au théâtre Comédia, à Paris, le 26 avril 2012. (MAXPPP)

L'empire des médias Hersant peut souffler. Après avoir renoncé début décembre, Bernard Tapie revient pour tenter de reprendre les quotidiens régionaux La Provence, Var-Matin et France-Guyane. "J'ai accepté de réactiver la proposition que j'avais faite, dans les mêmes termes", a déclaré l'homme d'affaires, mardi 18 décembre. Il affirme avoir remis sur la table sa proposition de reprise à hauteur d'une cinquantaine de millions d'euros "à la demande expresse de Philippe Hersant, du conciliateur Christophe Thévenot et du Ciri [comité interministériel de restructuration industrielle]".

Fortement endetté, le Groupe Hersant Média (GHM) avait mené d'intenses discussions avec ses 17 banques créancières pour trouver un accord sur sa dette, qui atteindrait 215 millions d'euros.

Bernard Tapie a précisé qu'il retirerait son offre si une autre "satisfaisante pour l'entreprise" se manifestait d'ici la fin de la période de conciliation, soit lundi 24 décembre. "Je ne peux me résoudre à voir cette société subir les aléas d'un règlement judiciaire ou d'une liquidation des biens au terme de la conciliation", a-t-il ajouté, précisant que son offre était "globale, sans démantèlement" des titres de GHM.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Affaire Tapie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.