Arbitrage entre Bernard Tapie et le Crédit lyonnais : quel avenir pour le PDG d'Orange, Stéphane Richard ?

Publié
Arbitrage entre Bernard Tapie et le Crédit lyonnais : quel avenir pour le PDG d'Orange, Stéphane Richard ?
France 2
Article rédigé par
A.Peyrout - France 2
France Télévisions

Au procès en appel de l'arbitrage entre Bernard Tapie et le Crédit Lyonnais, ceux qui avaient été relaxés en première instance ont cette fois été condamnés mercredi 24 novembre. Alors que Pierre Estoup a écopé de trois ans ferme, le PDG d'Orange, Stéphane Richard, a quant à lui été condamné à un an de prison avec sursis, comme le détaille Alexandre Peyrout, en direct depuis le siège d'Orange.

L'avenir de Stéphane Richard se joue pour le PDG d'Orange, à la tête du groupe depuis onze ans. "Le Conseil d'administration du groupe est réuni mercredi 24 novembre avec une question au centre des débats. Stéphane Richard peut-il rester à son poste ?", explique le journaliste de France Télévisions Alexandre Peyrout, en direct du siège du groupe de télécommunications.
 

Relaxé puis condamné



Le dirigeant a été condamné pour dans l'affaire de l'arbitrage opposant Bernard Tapie au Crédit Lyonnais. Il a écopé d'un an de prison avec sursis et d'une amende de 50 000 euros pour complicité de détournement de fonds publics. Avec lui, trois autres prévenus ont également été condamnés. Parmi eux, Pierre Escout, ancien magistrat, a écopé de trois ans ferme et 300 000 euros d'amende. Stéphane Richard a annoncé qu'il comptait se pourvoir en cassation.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.