Affaire Ferrand : Emmanuel Macron "ne dévie pas de sa ligne"

En direct de l'Élysée, Hélène Hug revient sur la position d'Emmanuel Macron sur l'affaire Ferrand ce mercredi 31 mai.

L'affaire Ferrand éclabousse le président de la République. Les deux hommes sont très proches. Alors, Emmanuel Macron songe-t-il à se séparer de son ministre ? "Pas dans l'immédiat en tout cas. Au contraire, le gouvernement fait corps autour de Richard Ferrand. Le soutien est total", affirme Hélène Hug, en direct de l'Élysée.

L'épreuve des législatives

"Ce mercredi matin, en Conseil des ministres, Emmanuel Macron a lui-même expliqué que la justice seule pouvait qualifier ce qui serait une affaire. Et le chef de l'État a ajouté que la presse n'a pas vocation à devenir juge", poursuit la journaliste de France 2, qui résume : "Autrement dit, quelle que soit la pression médiatique, politique ou même sondagière, Emmanuel Macron ne dévie pas de sa ligne. Sans mise en examen, sans ouverture d'une information judiciaire, Richard Ferrand reste au gouvernement. Une stratégie qui devra passer l'épreuve des législatives en juin prochain".

Le JT
Les autres sujets du JT
Le secrétaire général du parti En marche !, Richard Ferrand, le 11 mai 2017 à Paris.
Le secrétaire général du parti En marche !, Richard Ferrand, le 11 mai 2017 à Paris. (ERIC FEFERBERG / AFP)