Patrick Balkany : la cour d'appel confirme sa libération conditionnelle

Patrick Balkany sera donc remis en liberté. L'ancien maire de Levallois-Perret était retourné en prison en février 2022 en raison de nombreux manquements à ses obligations, selon la justice.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Patrick Balkany à la Cour d'appel de Paris, le 27 mai 2020.
 (THOMAS SAMSON / AFP)

La cour d'appel de Paris confirme la libération conditionnelle de l'ancien maire Les Républicains de Levallois-Perret Patrick Balkany, affirment ses avocats à franceinfo jeudi 4 août. Il sera donc remis en liberté vendredi 4 août. 

"Cette décision est irréprochable en droit, car rien ne justifie dans ce dossier le maintien en détention d’un homme de 73 ans qui a déjà purgé les deux tiers de sa peine", réagissent dans un communiqué les avocats Robin Binsard et Romain Dieudonné.

Après avoir effectué cinq mois de détention pour fraude fiscale, puis avoir été libéré sous bracelet électronique pour raisons de santé en février 2020, Patrick Balkany est retourné en prison, à Fleury-Mérogis, en février 2022 en raison de nombreux manquements à ses obligations, selon la justice.

Patrick Balkany et son épouse Isabelle ont été reconnus coupables de ne pas avoir payé d'impôt sur la fortune entre 2010 et 2015 et d'avoir payé un impôt sur le revenu amplement sous-évalué entre 2009 et 2014.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Affaire Balkany

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.