Accusation de pédophilie : le cardinal Barbarin est sorti du silence

"Jamais je n'ai couvert d'actes pédophiles", a-t-il déclaré. Une nouvelle plainte a été déposée. Les explications de France 2.

France 2

Deux prêtres accusés de pédophilie et un archevêque dans la tourmente ... Le cardinal Barbarin a-t-il laissé les deux hommes en poste malgré les soupçons qui pesaient sur eux ?
La première affaire est celle du père Bernard Preynat, mis en examen pour agressions sexuelles sur mineurs. À la fin des années 80, il a abusé de jeunes scouts et l'a même reconnu par écrit. Il est resté en activité jusqu'en 2015. Parmi ses supérieurs hiérarchiques, il y avait le cardinal Barbarin. À l'époque, lui-même n'était pas archevêque de Lyon. Il dit ne pas avoir dénoncé les faits, car il y avait prescription.

Une plainte classée sans suite

La deuxième affaire qui vise le cardinal concerne un prêtre lyonnais toujours en activité. Un haut fonctionnaire du ministère de l'Interieur que l'on appellera Pierre a déposé plainte en 2009. Il dénonce des attouchements survenus 20 ans plus tôt, mais l'affaire est classée sans suite en raison de la prescription. Pierre rencontre alors le cardinal Barin. "Le cardinal Barbarin m'a demandé pardon en son nom. Il m'a dit qu'il allait intervenir, mais rien n'a été fait", explique-t-il. Pierre avait 16 ans au moment des premiers attouchements. Les évêques réunis à Lourdes en appellent au respect de la présomption d'innocence.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le cardinal Philippe Barbarin, lors d\'une conférence de presse à Lourdes (Hautes-Pyrénées), le 15 mars 2016. 
Le cardinal Philippe Barbarin, lors d'une conférence de presse à Lourdes (Hautes-Pyrénées), le 15 mars 2016.  (MAXPPP)