Cet article date de plus de deux ans.

Événement : Universcience présente le baromètre national de l'esprit critique

Le 22 mars, Universcience, l'établissement public qui regroupe la Cité des sciences et de l'industrie et le Palais de la découverte, présente la première édition du baromètre de l'esprit critique.

Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le baromètre de l'esprit critique.  (Etude sur le développement de l'esprit critique des Français en 2021 / Gece pour Universcience et franceinfo)

Une étude sous trois prismes

Comment les Français se situent-ils par rapport à l’esprit critique, c’est-à-dire la capacité à trier et qualifier l’information disponible, à élaborer leur propre jugement, à mettre en question leurs propres convictions et, au bout du compte, à penser librement ? Pour le savoir, Universcience a organisé une étude auprès de 3 218 Français (méthode des quotas) en les interrogeant sous trois prismes : celui de leur rapport à la science, le raisonnement scientifique et les méthodes propres à la science étant consubstantiels de l’esprit critique ; celui de leurs sources d’information, notamment sur les sujets scientifiques, pour comprendre comment ils construisent leur compréhension de l’actualité ; enfin, celui de leur rapport au débat d’idées et à l’altérité dans le raisonnement. Ce triple questionnement permet de dessiner un panorama inédit de la manière dont les Français puisent l’information dans leur environnement et s’en servent pour construire leurs opinions. 

Un intérêt marqué pour la science...

...mais avec des disparités socio-économiques et de genre. L’étude montre le dynamisme de la culture scientifique dans notre pays : 81% des sondés regardent des documentaires scientifiques, 67% consultent des sites traitant de sujets scientifiques sur Internet et 64% des vidéos sur YouTube – primat, donc, de l’image. Les sciences sont pour eux un moyen de développer des nouvelles technologies utiles à tous (88%). 

La télévision et Internet plébiscités pour s’informer...

...les médecins et les scientifiques jugés dignes de confiance. Comment les sondés suivent-ils l’actualité ? Deux piliers se détachent, la télévision pour 68% d’entre eux (c’est même le premier moyen pour 29% des sondés), et Internet (hors réseaux sociaux : moteurs de recherche, sites médias) pour 73%. Viennent ensuite les proches (50%), la radio (46%), la presse papier et les réseaux sociaux (40%).

Un appétit de débat et d’ouverture à autrui.

La France est-elle ouverte d’esprit ? Les sondés répondent positivement, 86% d’entre eux se déclarant ouverts à toute nouvelle idée, et 81% affirmant prendre en compte un maximum d’opinions sur chaque sujet. 51% préfèrent discuter avec des personnes qui ne pensent pas comme eux – 39% déclarent le contraire-, et, si 50% consultent “beaucoup” d’opinions différentes avant de se faire une idée, 43% déclarent l’inverse.

Plus d'informations sur universcience.fr

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.