Cet article date de plus de six ans.

Volkswagen, symbole de la puissance allemande

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Volkswagen, symbole de la puissance allemande
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le groupe est désormais au coude à coude avec Toyota comme premier constructeur automobile mondiale. Il affiche 11 milliards d'euros de bénéfices.

France 2 a pu rentrer dans les usines du géant industriel Volkswagen. "On pensait le marché automobile moribond, mais pour Volkswagen c'est tout le contraire", prévient le journaliste. Le constructeur affiche + 36% de ventes en cinq ans. Comment le constructeur a-t-il réussi ? D'abord grâce à une clientèle extrêmement fidèle.

Au siège historique de Wolfsbourg, la marque a aussi tout changé ou presque pour résister à la crise. En 2006, elle obtient de ses salariés qu'ils travaillent huit heures de plus par semaine sans augmenter les salaires. "On nous demande qui veut faire des heures supplémentaires. C'est sur la base du volontariat", détaille Tayfun Aygun, un employé. Cela lui permet d'être payé plus ou d'accumuler des jours de repos. En échange de cette flexibilité, les salariés ont obtenu une prime en fonction des résultats de l'entreprise. Ainsi quand la société marche bien, les salariés peuvent avoir une prime annuelle comprise entre 6 000 et 7 000 euros.

Des investissements colossaux

Pour chaque voiture vendue, la marque a engrangé 916 euros de bénéfices en 2012. Contre 65 euros dans le même temps pour Renault et une perte de 789 euros pour Peugeot. La marque a annoncé qu'elle allait investir dans les quatre années qui viennent la somme de 85 milliards d'euros pour continuer à moderniser et rationaliser sa production.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.