Pédophilie : le pape François hausse le ton face aux évêques

Avec des dizaines de milliers de victimes, le scandale des prêtres pédophiles a entaché la réputation de l'église.

France 3

C'est une décision inédite. Le pape François a décidé de créer un tribunal spécial pour les évêques qui ont protégé des prêtres pédophiles. Un combat qu'avait déjà commencé Benoit XVI.

Selon l'envoyé spécial de France 3, Renaud Bernard, le pape François est avant tout "cohérent". "Il a d'abord demandé pardon, comme son prédécesseur Benoit XVI, pour les crimes commis contre les enfants", rapporte-t-il.

"Des sanctions exemplaires"

Huit mois après, le souverain pontife n'a pas hésité à dénoncer une "complicité, selon lui inexplicable de la hiérarchie ecclésiastique. Désormais il demande des sanctions exemplaires", continue le reporter.

Mais le pape François est aussi pragmatique : "Cette décision intervient une semaine seulement après que l'un de ses principaux collaborateurs, son bras droit, George Pell, ait été mis en cause par une ancienne victime pour avoir, dit-on, couvert des actes pédophiles lorsqu'il était évêque en Australie", explique aussi le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le pape François, dimanche 12 avril à la basilique Saint-Pierre de Rome (Vatican).
Le pape François, dimanche 12 avril à la basilique Saint-Pierre de Rome (Vatican). (ANDREAS SOLARO / AFP)