Complément d'enquête, France 2

VIDEO. Comment un Français a convaincu Obama de nationaliser pour sauver Détroit

En 2009, la faillite des constructeurs General Motors et Chrysler fait vaciller le secteur automobile américain. Obama n'a pas le choix : il faut sauver Détroit, berceau de cette industrie. Le Français Xavier Mosquet veut lui faire accepter l'idée d'une nationalisation. Un gros mot dans le Bureau ovale, même sous présidence démocrate.

Xavier Mosquet est l'un des meilleurs spécialistes de l'industrie automobile. Ce consultant français est installé à Détroit (Michigan) depuis 2005. Pendant la crise des "Big Three" et la débâcle de General Motors et Chrysler, il participe au redressement de Ford. C'est donc logiquement qu'Obama se tourne vers lui pour sauver le berceau de l'automobile. Xavier Mosquet atterrit à Washington, en plein cœur de la matrice, dans un bureau avec vue sur la façade est de la Maison-Blanche.

C'est dans une salle à la direction du Trésor américain que se passent "les réunions les plus difficiles avec les syndicats américains et Bob King [le leader de United Auto Workers, le principal syndicat du secteur]", raconte le consultant, convaincu qu'un contrôle de l'Etat est la seule option. Mais dans le Bureau ovale, "nationalisation" reste un gros mot. "Culturellement, même pour une administration démocrate, aux Etats-Unis, ce n'est pas acceptable."  

Une nationalisation... avec restructuration

L'administration Obama se laissera convaincre, au prix de mesures de restructuration drastiques : fermeture d'usines dans le Michigan, 20 000 licenciements chez General Motors, 25% de réduction d'effectifs chez Chrysler... Au total, près de 40 000 emplois supprimés chez les deux constructeurs dans l'espoir d'en préserver 250 000, et dix fois plus chez les sous-traitants. 

Extrait de "Détroit : la méthode Obama", un reportage rediffusé dans "Complément d'enquête" le 10 novembre 2016.

Xavier Mosquet, consultant et responsable du secteur automobile Boston Consulting Groupe
Xavier Mosquet, consultant et responsable du secteur automobile Boston Consulting Groupe (FRANCE 2 / FRANCETV INFO)