Cet article date de plus de cinq ans.

Présidentielle américaine : ce qu'il faut retenir du premier débat Clinton - Trump

Hillary Clinton et Donald Trump se sont opposés dans la nuit de lundi 26 à mardi 27 septembre. Comme l'analyse Thomas Snegaroff, spécialiste des Etats-Unis pour franceinfo, les deux candidats ont voulu expliquer ce qui faisait leur capacité à devenir président des États-Unis tout en développant des lignes idéologiques très différentes.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Hillary Clinton et Donald Trump se serrernt la main à la fin du débat du 26 septembre 2016 (JEWEL SAMAD / AFP)

C'était le duel de la nuit. Le premier d'une série de trois débats entre la candidate démocrate, Hillary Clinton, et son rival républicain, Donald Trump, dans la course à la maison blanche, aux États-Unis. Une heure et quarante minutes de débats vifs et d'échanges tendus, dans la nuit de lundi à mardi 27 septembre, que Thomas Snegaroff, spécialiste des Etats-Unis, a décrypté sur franceinfo.

Deux candidats qui veulent montrer qu'ils sont capables

Dans la forme, les deux candidats ont voulu expliquer, en quelques mots, ce qui faisait leur capacité à devenir président des États-Unis. Hillary Clinton a expliqué "s'être préparée", non seulement pour ce débat, "mais pour être présidente". De son côté, Donald Trump a expliqué que sa "plus grande qualité", c'était "son tempérament". "J'ai un tempérament de winner, de vainqueur, je sais comment gagner, elle ne le sait pas."

Hillary Clinton et Donald Trump se déclarent prêts
écouter

La santé d'Hillary Clinton, le "danger" Donald Trump

La question de la santé d'Hillary Clinton a été utilisée vers la fin du débat par le candidat républicain. "Elle n'a pas l'endurance, j'en suis convaincu, elle n'a pas l'endurance pour être présidente des États-Unis", a affirmé Donald Trump, en référence à la récente pneumonie qui a handicapé la campagne Hillary Clinton. De son côté, la candidate démocrate a utilisé l'argument d'un Donald Trump "dangereux", "irrationnel", y compris sur la question des armes nucléaires. La démocrate a également accusé Donald Trump d'avoir commencé son activité politique sur "un mensonge raciste". "Il a persisté pendant des années (à répéter que notre premier président noir n'était pas un citoyen américain) alors qu'il n'y avait absolument aucune preuve en ce sens."

Selon Donald Trump, Hillary Clinton n'a pas l'endurance nécessaire
écouter

Deux visions opposées du monde

En terme de politique étrangère, les deux candidats ont développé des lignes idéologiques très différentes. Pour le candidat républicain, Donald Trump, il faut sortir de la mondialisation. "Nos emplois quittent le pays, ils partent au Mexique, dans de nombreux pays. Voyez ce que la Chine fait à notre pays, ils fabriquent tous nos produits. Ils utilisent notre pays comme une tirelire pour rebâtir la Chine", a expliqué Donald Trump.

Donald Trump et les délocalisations
écouter

De son côté, Hillary Clinton a mis en avant son expérience de secrétaire d'État, et face aux accusations de Donald Trump, qui estime que l'administration Obama "a créé Daech", elle a mis en avant le fait d'avoir obtenu la mort d'Oussama Ben Laden.

Hillary Clinton accuse Donald Trump de mensonge raciste
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Hillary Clinton

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.