VIDEO. Etats-Unis : Trump attaque violemment les joueurs de foot US qui s'agenouillent pendant l'hymne américain

Avec ce geste symbolique, les joueurs protestent contre le traitement des Noirs par la police.

Le président américain, Donald Trump, lors d\'un meeting à Huntsville, en Alabama, le 22 septembre 2017. 
Le président américain, Donald Trump, lors d'un meeting à Huntsville, en Alabama, le 22 septembre 2017.  (BRENDAN SMIALOWSKI / AFP)

Nouvelle sortie fracassante de Donald Trump. En meeting à Huntsville en Alabama, vendredi 22 septembre, le président américain s'est lancé dans une charge très vulgaire à l'encontre des joueurs de football américain qui s'agenouillent pendant l'hymne national pour protester contre le traitement des Noirs par la police. 

"Quand quelqu'un manque de respect à notre drapeau, n'aimeriez-vous pas voir un de ces propriétaires de club et lui dire : 'Dégagez-moi ce fils de p*** du terrain illico ?", a lancé le président américain sous les applaudissements. 

Le joueur de football américain Colin Kaepernick, quarterback remplaçant des San Francisco 49ers, est au cœur d'une polémique nationale aux Etats-Unis depuis qu'il refuse de se lever pendant l'hymne américain, avant les matches de la Ligue nationale de football américain (NFL). Objectif : protester contre de récents abus policiers ayant causé la mort brutale de Noirs non armés.

Les Etats-Unis divisés sur ce mouvement

Son boycott a fait tache d'huile au sein de la NFL, mais aussi dans les Championnats lycéens et universitaires notamment.

Les Etats-Unis sont divisés sur ce mouvement : la tradition veut que joueurs, entraîneurs et spectateurs se lèvent et se découvrent la tête pour entonner l'hymne, regard tourné vers le drapeau, dans un moment de communion patriotique.