Primaires américaines : la Floride attend Donald Trump de pied ferme

Dans cet Etat, qui doit voter la nuit prochaine, les propos du candidat républicain ont été très mal perçus par la communauté latino, qui représente 20% des électeurs.

Donald Trump pourrait se prendre les pieds dans le tapis en Floride. L'Etat, qui doit voter dans la nuit de mardi à mercredi, compte une forte communauté de latinos, qui représente 20% des électeurs. Ils ont très mal perçus les propos du candidat à la primaire républicaine. "C'est un raciste, il n'aime pas ceux qui parlent espagnol", explique un homme à France 2. Les votes vont plus facilement vers le sénateur Marco Rubio, l'enfant du pays.

Des propos chocs

Né de parents cubains, il a fait de la Floride sa terre d'élection. "Trump, il n'est là que pour animer le grand cirque des médias, il n'est pas au niveau d'une présidentielle", dénonce une partisane de Marco Rubio. Donald Trump s'est notamment fait remarquer après avoir tenu des propos forts sur les Mexicains. Selon lui, tous sont des criminels. Une phrase choc qui pourrait bien lui faire mal, en Floride, pour l'élection.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le candidat républicain Donald Trump donne un discours, le 12 mars 2016, à Cleveland (Ohio, Etats-Unis).  
Le candidat républicain Donald Trump donne un discours, le 12 mars 2016, à Cleveland (Ohio, Etats-Unis).   (TONY DEJAK / AP / SIPA)