Pétrole : les records de production et de consommation d'or noir explosent

Les États-Unis sont devenus le premier producteur mondial de pétrole, au moment où la planète atteint des records de production.

Voir la vidéo
FRANCE 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

On n'a jamais autant consommé de pétrole, et on n'en a jamais autant produit. Les records de production s'enchaînent, avec 100 millions de barils produits par jour cet été. Des chiffres vertigineux et jamais vus. Mais normalement, les prix devraient baisser, or ils ne cessent d'augmenter avec un baril à 80 dollars. Ce qui s'explique parce que la production du Vénézuela, qui dispose des plus grandes réserves du monde, s'est effondrée.

Pourtant, les prix flambent

De plus, l'Iran, asphyxié par l'embargo de Donald Trump, perd ses clients. Enfin, la demande des pays émergents comme l'Inde ou la Chine ne cesse d'augmenter. Si la production explose, c'est grâce au Texas et à son pétrole de schiste. Au mois d'août, les États-Unis sont devenus le premier producteur mondial d'or noir. C'est le paradoxe. Au moment où il semble urgent d'envisager l'après-pétrole, jamais la planète n'en a été autant dépendante.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une station-service à Toulouse, le 15 janvier 2018.
Une station-service à Toulouse, le 15 janvier 2018. (NATHALIE SAINT-AFFRE / MAXPPP)