Gafa : vers une taxe internationale pour les géants du numérique?

La France avait agacé les États-Unis en juillet 2019 avec la mise en place d'une taxe Gafa. Une charge à destination des géants du numérique, souvent américains, qui ne paient pas assez d'impôts en France. Emmanuel Macron et Donald Trump pourraient finalement s'accorder sur une taxe internationale.

FRANCE 2

Après des mois de tensions, l'heure est à la détente entre la France et les États-Unis. Lors du sommet du G7, Donald Trump s'est même fendu d'une boutade en présence d'Emmanuel Marcon. "Je peux vous le confirmer que la première dame aime le vin français", plaisante le président américain, en référence aux menaces brandies sur une possible taxation à 100% des vins français exportés aux États-Unis.

Vers un nouvel impôt international

Les deux hommes ont trouvé un accord sur le maintien d'une taxe de 3% sur les géants du numérique, avant la mise en place d'un nouvel impôt international. Une taxe qui ne concernera pas que les Gafa, mais également les grands groupes internationaux. Une taxation des profits qui ne se fera plus sur les sièges physiques, souvent basés en Irlande, mais sur les profits des ventes réalisés dans chaque pays. En 2005, une taxe internationale avait été instaurée sur les billets d'avion. Sur les 23 pays signataires, seuls 9 l'ont réellement appliquée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les logos des Gafa, le 28 septembre 2017.
Les logos des Gafa, le 28 septembre 2017. (DAMIEN MEYER / AFP)