États-Unis : "Peu probable que Donald Trump perde"

L'historien spécialiste des États-Unis, François Durpaire, analyse dans le Soir 3  dimanche 4 novembre la campagne électorale pour les élections de mi-mandat aux États-Unis.

France 3

Les élections de mi-mandat aux États-Unis ont lieu mardi 6 novembre. Le président américain Donald Trump multiplie les meetings pour les remporter et continuer à mener à bien son programme politique. En face, dans le camp démocrate, c'est Barack Obama, ancien président, qui bataille pour lui faire barrage.

"Il y a une crise de leadership au sein du Parti démocrate et Barack Obama essaie de sauver son bilan, détruit déjà sur le plan international. Si Donald Trump remportait les deux chambres du Congrès, il s'attaquerait à nouveau à l'Obamacare, ce que l'ancien président ne veut pas", explique l'historien François Durpaire, dans le Soir 3 dimanche 4 novembre.

Les jeunes très mobilisés

"C'est peu probable que Donald Trump perde, car il y a un charcutage électoral qui fait que ce sont les élus qui choisissent leurs électeurs et non l'inverse. Et les républicains se sont prémunis contre une grosse défaite", indique le spécialiste des États-Unis.

Pour Donald Trump, "il se joue d'abord sa capacité à pouvoir continuer sa politique", explique François Durpaire. "Il prépare ensuite sa campagne de 2020 pour son éventuelle réélection", poursuit-il.

On peut voter de manière anticipée et les électeurs de moins de 30 ans se mobilisent comme jamais. Ils sont 2,3 millions contre 850 000 en 2014. "Les démocrates veulent y voir un signe très positif", conclut François Durpaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'historien François Durpaire, spécialiste des États-Unis, est l\'invité du Soir 3 ce samedi 30 septembre.
L'historien François Durpaire, spécialiste des États-Unis, est l'invité du Soir 3 ce samedi 30 septembre. (FRANCE 3)