Cet article date de plus de cinq ans.

États-Unis : la justice bloque le décret anti-immigration de Donald Trump

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
États-Unis : la justice bloque le décret anti-immigration de Donald Trump
Article rédigé par
France Télévisions

Un bras de fer a débuté entre la justice américaine et Donald Trump. Un juge fédéral de Seattle a bloqué son décret anti-immigration. Une suspension temporaire à laquelle la Maison-Blanche a promis de répliquer.

Une famille americano-iranienne à nouveau réunie hier soir, vendredi 3 février, à l'aéroport de Boston (États-Unis). Quatre fois, cette Iranienne s'est vue refuser l'entrée aux États-Unis où vit son fils. Une semaine d'angoisse qui prend fin grâce à un juge de Seattle. Lors d'une audience qui l'a vu s'opposer à un représentant du gouvernement de Donald Trump, James Robart a ordonné la suspension temporaire du décret.

Un camouflet pour Donald Trump

"La loi est puissante et rend tout le monde redevable, y compris le président des États-Unis", a assuré Bob Ferguson, ministre de la Justice de l'État de Washington. Le juge estime le décret signé par Donald Trump contraire à la Constitution mais n'a pas encore transmis ses arguments au ministère de la Justice. Dès lundi, celui-ci déposera une injonction d'urgence pour faire appliquer le décret et annuler la décision du juge Robart. Aussitôt, plusieurs compagnies aériennes ont déclaré qu'elles autorisaient de nouveau les ressortissants des sept pays concernés par le décret à embarquer vers les États-Unis, dont Air France. Un camouflet pour Donald Trump.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.