États-Unis : Donald Trump a cédé sur le "shutdown"

Donald Trump a décidé de renoncer, au moins provisoirement, à son projet de mur à la frontière avec le Mexique afin de débloquer la situation et de mettre fin au "shutdown" aux États-Unis. Loïc de La Mornais fait le point depuis Washington.

France 3

"La situation devenait intenable, notamment dans les aéroports. Et puis les sondages se retournaient de plus en plus contre Donald Trump, qui a fini par céder", explique Loïc de La Mornais, le correspondant de France 3 à Washington.

"Donald Trump a annoncé qu'il rouvrait le gouvernement, c'est la fin du 'shutdown'. Cela veut dire qu'un million de fonctionnaires américains vont enfin pouvoir être payés rétroactivement", ajoute le journaliste au moment d'évoquer les conséquences de la fin du "shutdown" aux États-Unis. "Donald Trump n’a pas obtenu de contrepartie, d'argent pour construire son mur à la frontière avec le Mexique. C'est clairement une victoire
démocrate".

"L'engagement de son mandat"

Mais cela ne signifie pas non plus que le projet de mur est abandonné. "C'était juste une bataille. Le gouvernement n'ouvre que pour trois semaines. À partir du 15 février prochain, tout peut recommencer : Donald Trump peut redéclencher un nouveau "shutdown". C'est quelque chose de très important pour Donald Trump, c'est l'engagement de son mandat. S'il ne le tient pas, il sait que cela va lui être reproché et hypothéquer ses chances de réélection en 2020", conclut Loïc de La Mornais.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président des Etats-Unis Donald Trump, le 25 janvier 2019 à Washington. 
Le président des Etats-Unis Donald Trump, le 25 janvier 2019 à Washington.  (ALEX EDELMAN / AFP)