Donald Trump juge "probable" une nouvelle rencontre avec Kim Jong-un

"Je l'aime bien, il m'aime bien (...) J'ai de très bonnes relations personnelles avec le président Kim, et je pense que c'est ce qui fait tenir les choses", a-t-il dit à Reuters.

Dans une interview à Reuters lundi 20 août, Donald Trump a estimé \"probable\" qu\'il rencontre de nouveau le leader nord-coréen Kim Jong-un.
Dans une interview à Reuters lundi 20 août, Donald Trump a estimé "probable" qu'il rencontre de nouveau le leader nord-coréen Kim Jong-un. (NICHOLAS KAMM / AFP)

Donald Trump a déclaré lundi 20 août dans une interview à l'agence de presse Reuters qu'il était "probable" qu'il reverrait le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un à la suite de leur sommet historique de juin dernier à Singapour. "Mais je ne veux pas faire de commentaire", a-t-il ajouté.

La "grande alchimie" qui s'est installée entre Kim et lui, a-t-il ajouté, a permis d'éloigner les perspectives d'une nouvelle guerre de Corée de l'été dernier, quand les tensions étaient à leur comble entre Washington et Pyongyang. "Je l'aime bien, il m'aime bien (...) J'ai de très bonnes relations personnelles avec le président Kim, et je pense que c'est ce qui fait tenir les choses", a-t-il dit, évoquant l'arrêt des essais balistiques de la Corée du Nord.

"J'ai stoppé les essais nucléaires"

Trump a défendu le résultat de son historique rencontre au sommet avec Kim, le 12 juin dernier à Singapour, assurant qu'il pensait que la Corée du Nord avait pris des mesures spécifiques sur la voie de la dénucléarisation, et ce, malgré les doutes généralisés sur les intentions véritables de Kim.

Il s'est également vanté d'avoir obtenu plus de résultats en travaillant "trois mois" sur le dossier nord-coréen que ses prédécesseurs en trente ans. "J'ai stoppé les essais nucléaires [de la Corée du Nord]. J'ai stoppé les essais de missile. Le Japon est emballé. Que va-t-il se passer ? Qui sait ? Nous verrons", ajoute-t-il.