Les Philippines et les Etats-Unis démarrent leurs plus grandes manœuvres militaires conjointes

Durant deux semaines, quelque 18 000 soldats vont prendre part à ces opérations, au moment où les deux alliés cherchent à contrer l'influence de la Chine dans la région.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Des soldats américains lors de la cérémonie d'ouverture des exercices militaires conjoints entre les Philippines et les Etats-Unis, à Quezon City, le 11 avril 2023. (AARON FAVILA / AP)

Les Philippines et les Etats-Unis ont débuté, mardi 11 avril, les plus grandes manœuvres militaires conjointes de leur histoire, au moment où les deux alliés historiques cherchent à contrer l'influence de la Chine dans la région. Quelque 18 000 soldats, soit environ le double de l'an dernier, prennent part à ces exercices annuels d'une durée de deux semaines.

Pour la première fois, les opérations comprendront des tirs à munitions réelles en mer de Chine méridionale, dont Pékin revendique la quasi-totalité. Ces manœuvres conjointes interviennent alors que la Chine a mené de samedi à lundi de vastes exercices militaires autour de Taïwan, simulant des frappes ciblées et un blocus total de l'île. Ces opérations prévoient notamment l'atterrissage d'hélicoptères sur une île philippine au large de l'extrémité nord de l'île principale de Luzon, à environ 300 km de Taïwan.

Ces derniers mois, Manille et Washington ont relancé leurs patrouilles maritimes conjointes en mer de Chine méridionale et ont conclu un accord visant à accroître la présence militaire américaine aux Philippines. En vertu de cet accord, les troupes américaines seront autorisées à utiliser quatre bases militaires philippines supplémentaires, dont une base navale située non loin de Taïwan.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.