Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo A Charleston, des chants et des larmes pour la première messe depuis la fusillade

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
DLTFTV_MAM_5274353
DLTFTV_MAM_5274353 DLTFTV_MAM_5274353 (REUTERS)
Article rédigé par franceinfo avec Reuters
France Télévisions

Des centaines d'hommes et de femmes, blancs et noirs, jeunes et vieux, se sont massés dimanche 21 juin à l'intérieur et à l'extérieur de l'Emanuel African Methodist Episcopal Church, où le massacre a eu lieu.

Charleston n'avait sans doute jamais connu un tel spectacle en deux cents ans : une église bondée de paroissiens emplis d'une émotion brute et venus prier, chanter et pleurer leurs neuf coreligionnaires noirs abattus par un jeune Blanc raciste, mercredi. Des centaines d'hommes et de femmes, blancs et noirs, jeunes et vieux, se sont massés dimanche 21 juin à l'intérieur et à l'extérieur de l'Emanuel African Methodist Episcopal Church, la plus vieille église de la communauté noire de Charleston, où le massacre a eu lieu.

Une vingtaine d'églises font sonner leurs cloches

Les fidèles ont assisté à deux heures de sermons de pasteurs méthodistes. Parmi eux, le révérend Norvel Goff a rendu hommage nominalement à chacune des victimes, avant d'enjoindre l'assemblée à "rester vigilante". En mémoire des victimes, les cloches d'une vingtaine d'églises de Charleston et des alentours ont sonné, tout comme des dizaines d'autres dans tout le pays.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.