Cet article date de plus de huit ans.

Tuerie de Charleston : la Caroline du Sud finit par voter le retrait du drapeau confédéré

La tuerie de Charleston a relancé le débat autour de ce drapeau controversé, qui flottait toujours sur les bâtiments de l'Etat.

Article rédigé par franceinfo avec Reuters
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Un drapeau confédéré flotte sur un monument de Columbia, la capitale de la Caroline du Sud, le 4 juillet 2015. (TAMI CHAPPELL / REUTERS)

Le drapeau confédéré ne flottera plus en Caroline du Sud. Trois semaines après le massacre de neuf Noirs dans une église méthodiste de Charleston, l'Etat a voté, jeudi 9 juillet, le retrait du drapeau confédéré des jardins du parlement local.

La décision, déjà approuvée largement par le Sénat de l'Etat, a été votée en troisième lecture et au terme de treize heures de débat par la Chambre des représentants par 94 voix contre 20. Nikki Haley, la gouverneure républicaine de Caroline du Sud, devrait promulguer la loi dans la journée.

Symbole du racisme pour les uns, de l'Histoire pour les autres

La tuerie de Charleston avait rouvert un débat intense sur la présence du drapeau confédéré sur les bâtiments officiels de Caroline du Sud. Pour ses détracteurs, ce drapeau, utilisé par les Etats ayant fait sécession de l'Union en 1861, symbolise le racisme ; pour ses partisans, il représente l'héritage culturel et identitaire du Sud. 

Depuis une décision de 1961, le drapeau confédéré flottait en haut du capitole de Caroline du Sud, aux côtés du drapeau fédéral et de celui de l'Etat. En 2000, ses opposants ont obtenu qu'il soit déplacé dans les jardins du monument qui abrite le parlement local à Columbia, la capitale de la Caroline du Sud.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.