États-Unis : quatre policiers licenciés après la mort d'un homme noir

La police américaine est de nouveau accusée de comportement raciste et violent. Des policiers de Minneapolis ont été filmés en train d'immobiliser un homme noir en le bloquant à terre au niveau du cou. L'homme est décédé peu de temps après son arrestation.

France 2

C'est une scène révoltante et difficilement soutenable. Malgré les supplications de l'homme noir à terre, le policier blanc réajuste son genou sous l’œil indifférent de ses collègues. Plusieurs patients révoltés tentent d'intervenir. "Il ne résiste même pas et son nez saigne. Il ne respire pas", explique un passant.

Des drames qui se répètent

L'homme à terre est inconscient. La scène dure 7 minutes. Le policier libère enfin le cou de George Floyd, 45 ans. Il décèdera à l’hôpital. Il n'était pas armé. La police l'avait interpellé et sorti de sa voiture pour suspicion de délit mineur. La vidéo choque l'Amérique. La ville de Minneapolis est effondrée mais aussi révoltée. Les quatre policiers ont été limogés mais le visage de la victime symbolise une histoire tragique qui se répète aux États-Unis, celle de la mort d'un homme noir pendant son interpellation par des policiers blancs

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants demandent justice pour George Floyd, un homme noir mort pendant son interpellation par des policiers blancs, le 26 mai 2020 à Minneapolis (Minnesota). 
Des manifestants demandent justice pour George Floyd, un homme noir mort pendant son interpellation par des policiers blancs, le 26 mai 2020 à Minneapolis (Minnesota).  (Stephen Maturen / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP)